Limoges


Limoges-Lyon


  
François Marie Sadi Carnot est né à Limoges, le 11 août 1837 et mort à Lyon en
1894. Il était le petit fils du savant révolutionnaire Lazare Carnot.
Après l’École Polytechnique et l’École des Ponts et Chaussées, il devient
secrétaire adjoint au Conseil supérieur des Ponts-et-Chaussées, puis ingénieur en
chef de la Haute-Savoie. Nommé préfet de la Seine-Inférieure en 1871 après la
chute du Second Empire, il est élu député de la Côte d’Or en 1871.
Après avoir été membre de différents gouvernement, Sadi Carnot, le 3 décembre
1887, succède à Jules Grévy démissionnaire pour avoir été mis en cause dans
l'affaire du trafic de décorations conduit par son gendre Wilson . Le début de son
mandat fut marqué par l’agitation boulangiste. Il signa le décret mettant à la
retraite d’office le Général Boulanger. Le ralliement de nombreux catholiques au
régime républicain le scandale de Panama (1892). Le président du Conseil
Jean Casimir-Perier venait de faire voter les "lois scélérates" visant à réprimer
l’agitation syndicale et anarchiste quand Carnot fut assassiné par l’anarchiste
Caserio, le 24 juin 1894 Place des Cordeliers, lors de l’Exposition de Lyon. C'est
assassinat compte parmi la vague d'attentats anarchiste des années 92-94 dans
lesquels s'illustrèrent Ravachol (François Koenigstein), François Meunier, Emile
Henry, Auguste Vaillant... Le mouvement anarchiste ne se résume pas au
terrorisme individuel de ces deux années. Le drapeau noir de l'anarchie est issé
pour la première fois à Lyon en 1831 pendant la révolte des canuts qui réclamaient
un salaire décent pour " vivre en travaillant " ou, à défaut, " mourir en combattant ".
Une figure de l'anarchie que l'on redécouvre actuellement est Elisée Reclus,
géographe de renom et grand voyageur. Partisan de la lutte violente syndicale, il
est l'un des initiateurs de l'écologie en France. Dans Histoire d'un ruisseau,
il s'insurge contre le droit que s'arroge l'industrie de polluer les cours d'eau.

Le Président Carnot est enterré au Panthéon à côté de Lazare Carnot,
son grand-père.

Bibliographie
   Pierre Miquel, Les Anarchistes, Albin Michel 2003

  Commencer
  Accès rapide
     Contact
  Sites associés
   Les Nonagones
   Nostradamus