Lyon

Latitude : 45°45'35''
longitude : 04°50'32''
kms parcourus : 0
altitude: 284 m.
Code : 69000
Ville : Lyon
Dép. : Rhône
Région : Rhône-Alpes


Fondation de la ville

Le pseudo Plutarque note : " Il y a près du fleuve Arar, une montagne appelée
Lougdounos : Mômoros et Atepomaros, ayant été exclus du pouvoir par Sèrênéos,
vinrent suivant la prescription d’un oracle jusqu’à cette colline, dans l’intention de
fonder une ville. Comme on creusait les fondations, soudain apparurent des
corbeaux qui voltigèrent de côté et d’autre, et occupèrent tous les arbres alentour. Mômoros qui connaissait la science augurale, appela la ville Lougdounos. En effet,
dans leur dialecte, on appelle le corbeau lougos et dounos un lieu proéminent."
S'il existait déjà un établissement gaulois au pied de la colline de la Croix-Rousse,
la fondation de la ville de Lyon par Munatius Plancus est datée précisément du 10
octobre de l'an 43 avant Jésus-Christ par les calculs d'Amable Audin.

Au carrefour des trois régions administratives romaines de la Gaule conquise,
Lyon accueille le sanctuaire fédéral en 12 avant Jésus-Christ en tant que capitale
des Gaules. La ville atteindra près de 40 000 habitants. Mais en 197, après avoir
fait le mauvais choix du prétendant à l'Empire, Lyon sera pillée par les armées du
vainqueur Septime Sévère. Commence alors le déclin de la ville romaine.

Bibliographie
   Aimé Michel - Jean-Paul Clébert, La France secrète, Planète 1968

Au temps du Christ
  
Hérode le Grand meurt en 4 avant Jésus-Christ et ne laisse que 4 fils de sa
nombreuse progéniture qu’il décima. Hérode-Philippe Ier, l’aîné, avait été déshérité
et végétait dans une fonction de prêtre avec l’espoir qui ne se réalisa jamais de
devenir grand prêtre. Sa femme et nièce Hérodiade, fille d’Aristobule, était la petite-
fille d’Hérode. Elle eut avec lui Salomé pour fille. Hérodiade, femme ambitieuse, ne
se satisfaisait pas de sa situation et eut des vues sur son beau-frère Hérode-
Antipas. Celui-ci, tétrarque de Galilée et de Pérée, fonda la ville au bord d’un lac
qu’il nomma Tibériade pour flatter l’empereur. Il répudia la fille du roi arabe Arétas
IV pour épouser Hérodiade. Subissant les reproches de Jean Baptiste et craignant
sa popularité, il le fait enfermer à Machéronte. Selon les Evangiles, à la demande
de Salomé qui danse pour lui, Hérode-Antipas ordonne la décapitation du prophète
du désert. Salomé épousera le frère de son père, Hérode-Philippe II , qui fonda
Césarée de Philippe, et restaura Bethsaïde qu’il renommera Philippe. Pilate
enverra Jésus à Antipas pendant la Passion.

Aiguillonné par sa femme, Antipas demandera à l’empereur Caligula le titre de roi
mais, pour toute réponse, il sera dépouillé de ses Etats et relégué à Lugdunum où
Hérodiade l’accompagne. Mais quel Lugdunum ? On discute encore pour savoir
s’il s’agit de Saint-Bertrand-de-Comminges ou de Lyon. Jacques de Voragine,
sous l’autorité de L’Histoire ecclésiastique, dit dans La Légende Dorée que c’est
bien à Lyon que le couple scandaleux mourut en exil dans la misère. Il note aussi
toujours d’après l’Histoire ecclésiastique que c’est aussi à Lyon que Pilate fut
relégué avant d’être rappelé à Rome par Tibère.

Bibliographie
   Edouard Herriot, La triple gloire de Lyon, Historia N°145 1958


A voir

Théâtre romain
Odéon
Temple de Cybèle
Amphithéâtre des Trois Gaules
Fontaine claudienne
Musée gallo-romain



Services

Hébergement
   Auberge de Jeunesse
Transport
   Bus
   Train



Correspondance entre sites d'étape

Bonnet
Céramiques
La Vierge noire de la Chapelle Notre-Dame de Fourvière
Lyon - Clermont
Lyon - Limoges
Lyon - Saintes
Montaigne à Lyon
Via Agrippa




Itinéraire de la prochaine étape

Prendre le Bus 72 à Gorge-de-Loup pour Pollionnay.
  Commencer
  Accès rapide
     Contact
  Sites associés
   Les Nonagones
   Nostradamus